Mise à jour à l’intention des membres – Reclassification

Le Conseil exécutif de la section locale a été informé que l’employeur et le SCFP acceptent de  maintenir le statu quo pour les employés concernés par la plainte et la requête déposées auprès de la Commission du travail et de l’emploi jusqu’à ce que le dossier soit résolu par celle-ci. Dans de telles circonstances, un arrêt des procédures est justifié alors que les deux parties consentent de n’apporter aucun changement substantiel, tel une reclassification, avant que ne soit rendue le jugement de la Commission. Dans l’éventualité où la Commission devait statuer de procéder avec la reclassification, et selon l’intention précisée par le Gouvernement, la reclassification serait rétroactive au 1er avril 2020.

De plus, le SCFP et l’employeur doivent déposer leurs soumissions relativement à la participation du SNB auxdites procédures, s’il y a lieu, au plus tard le 14 février et le SNB doit répondre au plus tard le 24 février.

Tel que mentionné auparavant par le Conseil exécutif, nous sommes là pour représenter les membres en ce qui a trait aux opérations quotidiennes, en plus d’assurer que vous demeuriez au courant des  développements entourant ce processus.   Nous comprenons et respectons le mécontentement de plusieurs membres en raison du fait que le SCFP conteste le jugement.  Tel que mentionné dès le début par le groupe de reclassification, ce processus doit être suivi correctement. Il s’agit là des étapes de reclassification à suivre lorsque l’agent négociateur actuel n’a pas pris part aux échanges avec l’employeur.

Merci d’assurer un service médical exceptionnel auprès de nos communautés durant cette période d’incertitude. Étant donné que nous devons tous traiter d’enjeux variés affectant notre avenir, je vous demande de continuer à démontrer un comportement respectueux et professionnel envers vos collègues de travail et les représentants tout au long dudit processus.

Respectueusement,

Andrew McLean
Président, Section locale 4848