Rapport du Président

 

 

Consœurs, confrères

Un autre hiver vient de se terminer et nous nous apprêtons à accueillir l’été avec toutes ses activités qui lui revienne. Voici donc un compte rendu sur nos affaires syndicales récentes et passées.

Maintenant que l’arbitrage est terminé et que nous avons gagné de façon décisive le litige du plan d’action linguistique d’ANB, notre bataille continue. ANB (gouvernement) ont pris la décision d’ignorer ce règlement et demande maintenant une révision judiciaire de cette décision. En d’autre mots, nous devons aller débattre de ceci en court. Le SCFP, nous ont assuré qu’il métrerons tous les efforts possible dans cette bataille et ce allant jusqu’à la cours suprême si nécessaire. Pendant ce temps, 4848 apporterons ANB à la commission des normes du travail pour tenter de se conformer avec la décision sur le grief et ce jusqu’à ce qu’un juge en détermine autrement. Ceci est une grande victoire pour nous, une victoire à laquelle nous tenons fermement et que nous n’abonderons pas. Rappeler vous que ceci était sur légalité et la justice pour chacun de nos membres. Ceci n’était pas un grief  sur les langues seulement,4848 supporte entièrement l’acte sur le bilinguisme de cette province, par contre l’interprétation  de certain aspect ne nous convienne pas.

Les vacances annuelles sont un bénéfice très important pour nous tous. Avec la nouvelle règle implantée par l’employeur, nous s’avons très bien que ceci sera un grand défi. Il y a eu de l’information propagée un peu partout sur les affectations temporaires de 6 mois d’être prolonger de 2 mois, ce terminant ainsi en septembre au lieu de juillet. Ceci fût un sujet de discussion durant notre rencontre syndicale/patronal, en pensant que ceci faciliterait l’approbation de vacance annuelles. Après avoir pris recul sur le sujet, il fût décidé de ne pas aller de l’avant avec cette idée pour cause de mépris pour certain de nos membres. Cette nouvelle règle fût mise en place en essaie temporaire et aussi de prévenir d’avoir des unités hors service durant les mois d’été. ANB ont fait mauvaise presse l’été dernier en ayant des unités hors service due à l’approbation des vacances et par le fait même étant incapable de comblé les maladies dernière minute. Nous avons définitivement un problème dotation du personnel. Ce n’est pas au local de corrigé ce problème… c’est à ANB de le faire. Il y a un protocole d’entente existant nous les vacances annuelle par contre votre exécutif n’ont pas signé ce document. Nous sommes en désaccord avec certain des termes inclue dans ce protocole. Un deuxième protocole d’entente a été élaborer et signer par votre exécutif, celui-ci porte sur le temps supplémentaire accorder sur des demandes de vacance dernière minutes. Donc si vous donnez deux semaines d’avis pour une journée de vacance et qu’elle ci ne peux être comblé par un temps partiel ou un occasionnelle, le gérant d’opération se doit d’aller en heures supplémentaires pour combler votre demande et ce sans aucun questionnement. Nous avions cette entente dans le passé et nous l’avons perdu, maintenant elle est de retour, signé sur papier par les deux parties.

Le protocole d’entente sur les uniformes est presque complété. Il y avait quelques items supplémentaires que nous désirions sur cette liste avant de débuté avec ce nouveau bénéfice. Une fois le tout compléter et que ceci seront en cour ceci sera un bon bénéfice pour tous. Il y a un comité existant pour ceci et ils vous feront part de tous les détails nécessaires sous peu.

La liste d’appel d’urgence pour Telestaff est maintenant changer de 7 heures à 12 heures. L’exécutif ont poussé ceci jusqu’à ce qu’une entente des deux parties avec l’employeur. Cette nouvelle procédure devrait aider a comblé les absences de court avis.

Il y aura bientôt des changements dans Telestaff sur la façon dont la liste d’appel est effectuée. Le problème consiste sur les offres à savoir si elles sont équitables ou non pour tous. Il existe maintenant trois différentes classifications soit, PSP, coordonnateur paramédical et PSA. Pour que ce processus soit juste et équitable pour tous, nous avons due venir à la conclusion qu’une offre est une offre quel que soit   l’endroit de l’offre. Par conséquent lorsqu’un offre vous sera offerte vous descendrez dans la liste peu importe où et quand ce relai est disponible. Un bon nombre medics se retrouvent sur 2-3 listes d’appel et reçoivent donc plus d’offres que celui/celle qui n’apparaît que sur une seule liste. Vous voudrez peut-être reconsidérer votre liste de disponibilité de station pour lesquelles vous voulez être disponible ou non. Si ceci n’est pas clair veuillez svp contacter un membre de votre exécutif ou moi-même pour clarification. Ce nouveau processus devrait être en place à la mi-juin.

Nous explorons aussi sur la façon que les coordonnateurs sont remplacés avec des coordonnateurs occasionnels. Il y a eu des situations où des coordonnateurs occasionnels ont reçus des relais en heures supplémentaires alors que des employés temps partiel ou occasionnels n’avaient pas obtenus leurs heures selon la convention collective. Cette problématique a été apporté à l’employeur et nous ne supportons en aucun cas cette pratique, ceci devait être résolu dans les plus brefs délais. ANB a reconnu ce problème et vont regarder sur la façon dont les coordonnateurs occasionnels sont où ils se doivent. Ainsi le processus d’appel devrait devenir plus juste pour tous.

Maintenant lorsque vous rester volontairement après votre quart de travail pour diverses raisons opérationnelles, pour plus de 2 heures vous qualifiez automatiquement pour la prime de repas supplémentaire de votre quart de travail. Cette entente fût un débat acharné entre les 2 parties mais un protocole d’entente sera élaboré sur le sujet et signé par les deux partis.

Je vous remercie de vos efforts et de votre support envers votre exécutif. Nous continuerons à prioriser vos intérêts en premier et aussi d’être responsable de nos actions envers vous nos membres.

N’hésitez pas à contacter un membre de votre exécutif si vous avez des questions ou inquiétudes.

À bientôt,

En toute solidarité

Greg

Greg McConaghy

Président
L4848 SCFP