Réforme des soins de santé – Ambulanciers paramédicaux en soins avancés

La section locale 4848 du SCFP croit fermement à la réforme des soins de santé. Selon l’annonce du 11 février 2020, le gouvernement s’intéresse à une réforme des soins de santé dans la province.

Si le gouvernement veut vraiment une réforme des soins de santé, il devrait envisager un plus grand recours aux ambulanciers paramédicaux en soins avancés, groupe de professionnels de la santé hautement qualifiés dont les services ne sont pas utilisés dans la province.  Cette ressource permettant de sauver des vies, utilisée par le gouvernement et Ambulance NB, n’existe seulement que dans quatre (4) régions du Nouveau-Brunswick. Chaque région, soit : Bathurst, Fredericton, Moncton et Saint John bénéficient des services d’un ambulancier paramédical en soins avancés qui répond aux urgences médicales graves dans un véhicule de secours.  Le niveau de soins que prodiguent ces ambulanciers paramédicaux peut faire la différence entre la Vie et la Mort dans certains cas.

Présentement, plus de 65 ambulanciers paramédicaux immatriculés en soins avancés travaillent au sein d’Ambulance NB; toutefois, seulement 39 sont autorisés à prodiguer des soins à ce niveau. Les autres ambulanciers paramédicaux en soins avancés travaillent actuellement dans les ambulances à titre d’ambulanciers paramédicaux en soins primaires ou exercent les fonctions de gestionnaires. Ceux-ci travaillent également dans les régions rurales du Nouveau-Brunswick et aimeraient utiliser leurs compétences au service des gens de leurs communautés.

Suite à l’annonce du gouvernement concernant la fermeture pendant la nuit de six (6) services d’urgence, nous ne croyons pas que cette réforme sera bénéfique aux Néo-Brunswickois. Si le gouvernement veut une réforme des soins de santé, il doit d’abord améliorer son service ambulancier en ayant recours aux ambulanciers paramédicaux en soins avancés dans l’ensemble de la province et augmenter le nombre d’infirmières praticiennes. Nous croyons que les recommandations suivantes réduiraient grandement les risques pour la sécurité publique, tout en étant une vraie réforme des soins de santé, soit: fournir des services ambulanciers dans les communautés rurales, aborder les questions liées au recrutement et à la rétention et améliorer son modèle de prestations de service pour y inclure les ambulanciers paramédicaux en soins avancés.

 

Andrew McLean
Président, Section locale 4848 du SCFP