Réunion – Conseils exécutifs SCFP 4848 et 1252

Consoeurs et Confrères,

Le vendredi 2 novembre, les Conseils exécutifs des sections locales 4848 et 1252 se sont réunis pour discuter de la situation actuelle au sein d’Ambulance NB.

D’abord et avant tout, l’objectif de la réunion était de confirmer si notre agent négociateur (1252) était bel et bien en faveur d’un ajustement salarial et celui-ci a répondu qu’il serait toujours en faveur d’un tel ajustement.

Lors de discussions entre le SCFP 4848 et le SCFP 1252, nous leur avons indiqué qu’une augmentation salariale de 23% serait requise du gouvernement pour les salaires des répartitrices/répartiteurs, travailleuses/travailleurs paramédicaux, y compris ceux en soins avancés, et coordonnatrices/ coordonnateurs du personnel ambulancier paramédical.

Puisque tout protocole d’entente ou entente de cette nature doit être négocié et signé par l’agent négociateur, le SCFP 1252 nous appuie entièrement et travaillera étroitement avec le Conseil exécutif du SCFP 4848 afin d’obtenir en notre nom une augmentation salariale.  Pour leur venir en aide avec cette initiative, le Conseil exécutif du SCFP 4848 rédigera un document officiel détaillé décrivant nos demandes, y compris la décision arbitrale et l’augmentation des services ambulanciers de 10%, qui sera présenté dans un communiqué de presse et au gouvernement une fois que ce dernier aura été formé.

Deuxièmement, nous avons traité de la question du surtemps double.  Une conférence téléphonique d’urgence entre le SCFP 1252, le SCFP 4848 et Ambulance NB a eu lieu le mercredi 31 octobre.Il fut alors entendu qu’Ambulance NB transmettrait un message aux membres pour expliquer l’interruption de l’entente et le déroulement des affaires par la suite.La riposte de la section locale sera émise suite au message d’ANB.

Nous comprenons qu’il se passe énormément de choses étant donné la situation politique actuelle de la province, en plus du  mouvement de reclassification qui s’est amorcé. En premier lieu, nous voulons vous informer que la Section locale 4848 lutte chaque jour pour que les besoins des travailleurs paramédicaux du NB soient rencontrés tel qu’indiqué ci-haut.  Et présentement, c’est notre point de mire.Nous ne voulons pas discuter de reclassification pour éviter d’être impliqués dans une affaire qui serait fort probablement désagréable. La section locale a émis un courriel au nom du Conseiller syndical national du SCFP, Sam Leblanc. Si quelqu’un a des questions, veuillez communiquer avec un membre du Conseil exécutif pour clarification.

En solidarité,

Conseil exécutif du SCFP 4848